Derrière les écrans
il y a des gens

À propos du studio NUMERIQUE

Définition du dictionnaire* :

Command + i, ou cmd + i pour les intimes, c’est un raccourci clavier, 2 touches qui permettent de mettre du texte en italique.

Avec un simple appui de notre part, vous sortirez du lot, à travers votre site internet, on vous verra car vous serez unique.

Vous êtes aux “command” et nous gérons le “+ i” : idée, inspiration, identité… 

*source : Wicommandipédia

Ce que vous pouvez nous demander : un site internet super chouette, un site vitrine qui brille, un site marchand qui vend, refondre un site Internet poussiéreux… Et même un café délicieux !

Notre rêve commun : la téléportation et l’introduction de Command + i à la bourse de New-York.

À propos de l'équipe

Gaëlle avant le numérique

C’est vrai, avoir envie d’être un serpent (quand même, un animal sans bras ni mains, quand on joue sur un clavier toute la journée, bizarre…) c’est étrange. Mais bon, c’est juste que Gaëlle, en bonne lionne, raffole du soleil et dormir sous ses chaleureux rayons. 

Après avoir voulu être pompière, enquêtrice, cuisinière, écrivaine, traductrice, photographe, journaliste… Gaëlle se lance dans des études de psycho parce que ça sert toujours. Quelques années de commerce plus tard (et là, de la psychologie, il en a fallu…), cette aventurière part en Australie vérifier quelques théories sur la reproduction des requins et le sens de l’humour des kangourous. 

Quelques bonds impressionnants semés de jolis hasards vont ensuite mener notre lionne tournesol sous le soleil strasbourgeois, un diplôme de développeuse web en poche et une amie-associée pour la vie : Keltoum.

Keltoum avant le numérique

Oui, Keltoum est une fille, elle aime le répéter, alors qu’en fait, ça se voit. Keltoum est une fille courageuse. Déjà elle aime le orange, ce qui est un véritable défi sorti du contexte années 70’. Elle aime aussi les oranges, mais ça c’est plus commun. Or, Keltoum est tout sauf commune.

Après des embryons d’études d’histoire et de journalisme, Keltoum se lance dans une carrière  marketing & automobile, ce qui pour une fille qui avait un lit-voiture étant enfant contient une certaine logique. 

Amoureuse de son chat – et de son mari – elle aime les tulipes car « elles restent jolies même la tête baissée », les tajines boulettes de son Papa et l’odeur du poulet rôti. Ultra-connectée, elle emmènerait son Mac, son Apple watch, son Iphone et son Ipad sur une île déserte… Quoi, pas d’électricité ? A wonderwoman motivée, rien d’impossible. Surtout si Gaëlle est de la partie.

Keltoum : la fille qui aimait le orange

Oui, Keltoum est une fille, elle aime le répéter, alors qu’en fait, ça se voit. Keltoum est une fille courageuse. Déjà elle aime le orange, ce qui est un véritable défi sorti du contexte années 70’. Elle aime aussi les oranges, mais ça c’est plus commun. Or, Keltoum est tout sauf commune.

Après des embryons d’études d’histoire et de journalisme, Keltoum se lance dans une carrière marketing & automobile, ce qui pour une fille qui avait un lit-voiture étant enfant contient une certaine logique. 

Amoureuse de son chat – et de son mari – elle aime les tulipes car « elles restent jolies même la tête baissée », les tajines boulettes de son Papa et l’odeur du poulet rôti. Ultra-connectée, elle emmènerait son Mac, son Apple watch, son Iphone et son Ipad sur une île déserte… Quoi, pas d’électricité ? A wonderwoman motivée, rien d’impossible. Surtout si Gaëlle est de la partie.

Gaëlle : la fille qui rêvait d’être un serpent.

C’est vrai, avoir envie d’être un serpent (quand même, un animal sans bras ni mains, quand on joue sur un clavier toute la journée, bizarre…) c’est étrange. Mais bon, c’est juste que Gaëlle, en bonne lionne, raffole du soleil et dormir sous ses chaleureux rayons. 

Après avoir voulu être pompière, enquêtrice, cuisinière, écrivaine, traductrice, photographe, journaliste… Gaëlle se lance dans des études de psycho parce que ça sert toujours.

Quelques années de commerce plus tard (et là, de la psychologie, il en a fallu…), cette lionne-aventurière part en Australie vérifier quelques théories sur la reproduction des requins et le sens de l’humour des kangourous. 

Quelques bonds impressionnants semés de jolis hasards vont ensuite mener notre lionne tournesol sous le soleil strasbourgeois, un diplôme de développeuse web en poche et une amie-associée pour la vie : Keltoum.

À propos de l'inclusion numerique

inclusion numérique

Gaëlle et Keltoum sont les purs produits d’une reconversion réussie,
initiée par Pôle Emploi (quand même on adore la France) et comblée par Simplon Grand Est !

En effet, c’est lors d’une formation appelée le Sas Hackeuses organisée par Simplon et réservée aux femmes demandeuses d’emploi que non seulement elles se sont rencontrées mais qu’en plus elles ont découvert leurs appétences pour le développement web.

Enrichies de leur expérience, elles ont été les formatrices du 2e Sas Hackeuses organisé par Simplon Grand Est dès l’année suivante.

Peut-on trouver plus belle boucle bouclée ?