Soldes d’hiver 2023 – Mon site e-commerce est-il prêt ?

Optimiser son e-commerce en cette forte période d’activité devrait être une priorité pour tous.

Le 11 Janvier 2023 marquera le début des soldes d’hiver pour bon nombres de départements français.

20% – C’est l’augmentation moyenne du chiffre d’affaires généré sur cette période de soldes d’hiver. C’est une période charnière pour la bonne santé de toute entreprise possédant un e-commerce.

25% – C’est le temps que les acheteurs passent en plus à fureter la bonne affaire en ligne plutôt qu’en magasin.

12% – C’est l’augmentation sur un an du CA de l’e-commerce au 1er trimestre de 2021 selon la FEVAD.

La question légitime à se poser est donc :

Mon site e-commerce est-il bien optimisé pour me permettre d’atteindre mes objectifs ?

Et dans cette e-jungle du commerce en ligne, on vous voit déjà paniquer. Pas d’inquiétude, on vous a préparé un petit guide de survie, avec 5 règles d’or !

Image de lettres formant les mots SEO : Search Engine Optimization

1/ Mon e-commerce est bien référencé (SEO)

Et oui, le SEO, ou référencement naturel, c’est le nerf de la guerre. Et un bon référencement naturel, pour être bien indexé sur les moteurs de recherche, c’est un travail de longue haleine.

Si vous n’avez pas de visibilité, vous manquerez de trafic, si vous manquez de trafic… vous n’atteindrez pas objectifs. De manière générale, la vente en ligne subit déjà une concurrence accrue, en période de soldes, celle-ci est largement décuplée. Le consommateur se positionnant dans une démarche de comparatif beaucoup plus intense qu’à l’accoutumée.

Rome ne s’est pas construit en 1 jour, votre référencement ne se fera pas non plus si simplement que ça. Cela implique certes un investissement très régulier et une réactivité certaine pour rester à jour. C’est aussi un gros travail de base à la création du site. (le choix d’un CMS, la structure même du site, le respect d’un ensemble de normes, de bonnes et mauvaises pratiques…).

Alors, votre site est-il bien référencé sur les moteurs de recherche ? Si pas encore, vous permet-il de l’être ?

E-commerce de la marque THEIM

2/ Mon e-commerce est responsive, mieux encore, il est mobile first !

On le sait maintenant, les habitudes des consommateurs ont largement évolué depuis des décennies. La tendance s’est totalement inversée et la majorité des visites sur les sites internet se font maintenant depuis un mobile.

Rien de plus frustrant et décourageant que de naviguer sur un site qui n’est pas optimisé pour ce support. Scroll horizontal, texte illisible, animations parasites… voilà entre autres les points les plus rédhibitoires pour n’importe quel internaute.

Il est donc évident que juste derrière un bon référencement naturel, le responsive soit LE point le plus important. Sans site responsive, le consommateur n’y restera pas, et le reste des actions que vous y mènerez sera vain.

💡 En 2021, le trafic web depuis un mobile est supérieur à 55%. Il représente une évolution de 11% sur un an.

💡Sachez également que les moteurs de recherche Google tiennent compte de ce critère. Ils privilégient les sites mobile-first, de quoi booster en même temps votre SEO.

Fusée pour représenter la rapidité de votre site e-commerce

3/ Mon e-commerce est rapide et fluide au chargement des pages

Sur un e-commerce, un temps de chargement trop long des pages peut avoir un impact négatif conséquent sur vos ventes.

Les raisons les plus communes sont des ressources trop lourdes ou non optimisées (images, fichiers HTML, CSS, JavaScript). Cela peut aussi venir d’un serveur saturé ou non adapté à vos besoins en termes de ressources. Ou encore à une mauvaise sécurisation du site provocant des failles de sécurité.

Vous l’aurez compris, si votre site n’est pas performant, la vitesse de chargement des pages risque d’augmenter considérablement et vous fera perdre une précieuse part de consommateurs potentiels donc de chiffre d’affaires.

Alors, pensez-vous régulièrement à faire le point sur l’hébergeur auprès duquel vous avez souscrit ? Sur la sécurisation de votre site ? Sur la taille des images que vous insérez ? Ainsi que sur la sécurité, la fiabilité et la pertinence des plugins que vous utilisez ?

💡La vitesse des pages web est un critère principal pour 75 % des mobinautes. Selon Google, 53 % n’attendent pas plus de 3 secondes pour qu’une page se charge. Au delà, ils quittent le site internet. Cela a également un impact sur le SEO.

Image de pantones représentant un pannel de couleur

4/ Mon site propose des fonctionnalités pour faciliter la vie de mes clients

Pour avoir sa chance de survie dans cette concurrence exacerbée, il ne faut jamais perdre de vue que c’est le consommateur qui a le dernier mot.

Si vous souhaitez transformer votre simple visiteur en client, oui il faudra le e-chouchouter.

Parmi les critères les plus importants pour le plaisir d’un internaute figure la possibilité d’effectuer des recherches ciblées. Cela doit aller vite, être pertinent et simple.

Un consommateur aime pouvoir filtrer les articles par catégorie de produit, par taille, par couleur, par marque… Et il aime par-dessus tout pouvoir les trier par prix !

Votre site propose-t-il ce service, ou des similaires permettant de faciliter la navigation de votre futur client ?

💡 Les filtres de sélection poussent le client à prendre une décision plus rapidement. En moyenne ils sont 60% plus utilisés pendant les soldes.

Image de poupées russes de taille différentes pour représenter les ventes croisées sur un e-commerce

5/ Mon e-commerce propose des ventes croisées

Au lancement d’un projet de e-commerce, il est normal de ne pas penser à tout dès le départ. Dans ce catalogue à ciel ouvert de paramètres et fonctionnalités existantes, on a parfois du mal à se positionner sur les plus pertinentes pour son activité. De plus, le facteur « budget » peut également freiner au début. Sans compter que votre business évolue au fur et à mesure du temps qui passe, et vos besoins évoluent avec.

Mais alors que fait-on ?

On effectue des bilans tout simplement. On s’assure que les moyens dont nous disposons sur le site permettent l’atteinte des objectifs marketing que l’on se fixe.

Levier indispensable pour la vente additionnelle et complémentaire, les ventes croisées sont aujourd’hui un incontournable d’un e-commerce fonctionnel.

C’est un peu ce qu’illustrerait le mieux la fameuse maxime « faire d’une pierre deux coups », alors pourquoi s’en passer ?

💡 Le cross selling : Action de suggérer à l’acheteur un produit similaire ou complémentaire.

💡 L’up selling : Action de suggérer à l’acheteur un produit plus cher d’une gamme supérieure.

Dessin d'une personne réfléchissant devant son ordinateur, probablement à sa stratégie e-commerce

Le bilan c’est quoi ?

On a tendance à penser qu’une boutique en ligne est moins exigeante qu’une boutique physique mais il n’en est rien. Les exigences ne sont simplement pas les mêmes.

Bien que virtuel, un e-commerce n’en nécessite pas moins une vraie réflexion à la création et des remises en question permanentes.

Votre business ne se résume pas à un site, il est l’intégralité de votre activité de commerce. Tout comme une boutique physique, une boutique en ligne reste un moyen de faire vivre votre business.

Tout comme votre boutique physique nécessite de l’entretien, des réparations, des réfections, parfois même des agrandissements ou une augmentation de la masse salariale, votre boutique en ligne nécessite la même attention, les mêmes réajustements et le même investissement. Ne négligez pas ce précieux outil, confiez-le-nous !